UN BILAN DES DEUX SAISONS DE BEAST MORPHERS


14 Jan
14Jan

Comme vous le savez déjà Power Rangers Dino Fury arrive à grands pas ! C'est donc le moment pour nous de vous faire un retour sur les deux saisons de Power Rangers Beast Morphers où Hasbro était aux commandes.


Avec le rachat de la franchise Power Rangers par Hasbro en 2018, le géant américain du jouet a pris la relève de Saban et de Disney dans la production et la réalisation de notre saga préférée ! Avec la clôture de la seconde saison des Beast Morphers il est désormais l'heure de faire le bilan !

Le scénario : 

Le scénario général possède deux intrigues, une par saison. La première saison s'oriente sur la découverte et l'apprentissage des pouvoirs que nous nouveaux héros viennent d'acquérir. quelques sous-intrigues viennent se mêler au scénario globale comme la relation Nate et Zoey ou encore comme celle de Ravi et Roxy. Le scenario de la première saison reste très conventionnel pour du Power Rangers, nous aurions aimé qu'Hasbro prenne plus de risques dessus.

La seconde saison est bien plus intéressante, l'intrigue prend la suite des événements qui ont eu lieu dans la première saison, mais réussi à mieux nous plonger dans l'histoire que ce que nous avions pu voir la saison passer. Le fait qu'Evox prenne le contrôle du père du Devon, et quelque-choses de très intéressant à voir.


les personnages : 

nos Héros : Les personnages sont plutôt convaincants, au fur et à mesure de l'avancer des épisodes, on s'attache de plus en plus à leurs personnalités, malgré un jeu d'acteur pour certains peu pertinents, l'ensemble est agréable. Chaque personnage a son épisode de développement ce qui permet de les rendre encore plus attachant. Notre seul bémol est que Steel n'est pas un très bon personnage, il devient vite "lourd".


le duo comique : ces personnages deviennent rapidement insupportables, comment des personnes comme ça peuvent travailler dans des labos scientifiques ! Le jeu d'acteur est surjoué, et les blagues sont très potache, certes ils remplissent bien le cahier des charges du "duo comique" comme Bulk et Skull dans Mighty Morphin. Mais ils se servent pas beaucoup le scénario, dommage...


les alliés : malheureusement les beast bots ne sont pas assez présents dans les deux saisons, quand on compare avec la version GoBuster, on s'aperçoit qu'ils sont sous exploiter, ce ne sont que de vulgaire robot désormais. Du coups cela ne nous permet de nous attacher à ces personnages.


les méchants : nos méchants sont très bons dans leur rôle, Evox est un ennemi particulièrement vicieux ! il utilise la ruse contre ses adversaires, et n'hésite pas à se montrer particulièrement odieux avec ces subalternes. Bref un grand méchant comme on les aime. Blaze et Roxy subissent malheureusement une descente longue et douloureuse dans la seconde saison. Ils sont sous exploiter et deviennent plus mauvais en étant des robots que des avatars. Nous avons beaucoup aimé c'est méchant, ils sont odieux, vicieux, manipulateur. Cela nous change des méchants fades et lisses que nous avions dans certaines saisons précédentes. 


le bilan : 

Avec ces 2 saisons Hasbro nous ont montré ce qu'il était capable de faire avec la franchise. Certes elles ne sont pas exemptes de tout défaut, mais ces deux saisons restent bonnes voir très bonne. Elle réussit à faire la jonction entre plusieurs séries dont RPM, Mighty Moprhin etc., tout en restant convaincant. Beast Morpher est bourré de fan service mais cela ne dessert en rien le scénario car c'est correctement utilisé. Nous vous recommandons donc ces 2 saisons, et voyons ce que pourra faire Hasbro avec  les Power Rangers Dino Fury !


- Clem - 

- Red Tyranno Ranger -

- Julien A -

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.