POWER RANGERS RPM, OU COMMENT DISNEY A ABANDONNER LA FRANCHISE


20 Jan
20Jan

Petit retour en arrière, Disney entre 2000 et 2010 était le propriétaire de la franchise Power Rangers, suite à la vente de cette dernière par Saban. Mais après quelques saisons qui ont plus ou moins bien fonctionné, Disney souhaitait stopper la série TV, et ils ont entrepris un abandon de la franchise power Rangers, voici le détail de cette sombre affaire !


Dans les années 2000, les Power Rangers étaient la propriété de Walt Disney, qui a acquis la marque de Saban en 2001. Disney a essayé d'intégrer les héros multicolores dans son domaine magique des propriétés intellectuelles, mais la société a dû faire face au retour de parents horrifiés par la violence de la série. 

En 2010, le New York Times a écrit que «Disney a décidé de ne pas marquer les Power Rangers» comme les siens, faisant d'eux «le vilain petit canard» dans son catalogue. L'émission a été diffusée à des heures incohérentes pour enfants, envoyant les audiences TV dans l'abîme. Disney était prêt à annuler Power Rangers après sa 16e saison, mais en raison des problèmes avec le financement étranger et la société de jouets Bandai, Disney était obligé de produire une saison de plus.

La sombre prémisse de Power Rangers RPM (qui a une superbe distribution de stars comme Rose McIver ( iZombie ), Eka Darville (Marvel's Jessica Jones ) et Adelaide Kane ( Reign ) , vient du nouveau showrunner Eddie Guzelian, qui a écrit des films familiaux comme Lilo & Stitch 2 et le film Tigrou .

Les ordres que Guzelian a eus par Disney étaient «de viser quelque chose de plus ambitieux» parce qu'il n'y avait «plus rien à perdre». Bien qu'il ait été licencié à mi-chemin de la production et remplacé par l'actuel showrunner Judd Lynn - «C'est une question compliquée», a-t-il déclaré en 2009 - une grande partie de RPM était de son fait.


«Je ne peux vraiment pas expliquer l'attitude de Disney envers la série, mais je peux certainement, par expérience personnelle, attester… qu'ils ont honte de la produire», a-t-il dit.

Comme Disney s'en fichait, Guzelian a eu le contrôle total de l'émission. Et la seule façon de réinventer la série était de devenir sombre. «Il semblait que quelque chose pouvait être gagné en mettant en place une situation où le but du méchant est de conquérir la dernière ville sur Terre», a expliqué Guzelian, à propos du cadre apocalyptique de l'émission, qui, selon lui, «a créé un sentiment d'urgence» pour un spectacle stagnant approchant les 20 ans d'existence. «J'espérais que cela ferait immédiatement monter la qualité d'un cran ou deux.»

La série a également rendu hommage aux films dystopiques emblématiques comme Mad Max et Terminator afin de marteler sa nouvelle attitude. Guzelian croyait que ces références «évidentes» résonneraient parce que ses images sont intemporelles. «Même si vous n'avez jamais vu Mad Max, l'image d'un mystérieux mec badass tout noir errant dans un vaste terrain vague aura une sorte d'impact fort car c'est une image universelle emblématique ... [elle] nous parle tous sur un niveau élémentaire de base. "

L'une des premières scènes de Power Rangers RPM est, en fait, un homme mystérieux en noir errant dans le désert. Dillon (Dan Ewing), qui devient le Black Ranger, est un voyou aux larges épaules sans souvenir de sa vie passée. Il est pris à contrecœur dans le combat contre Venjix, devenant involontairement un Power Ranger. Alors que Dillon continue de démêler son passé, il se rapproche de ses compatriotes, qui sont tous aussi en conflit que lui.


Les Rangers RPM ne sont pas des adolescents californiens courageux, mais des soldats qui ont fait preuve de courage.

Scott (Eka Darville), le Ranger rouge, est un pilote de l'armée de l'air qui se débat sous l'ombre de son défunt frère; Flynn (Ari Boyland), le Ranger Bleu, est un mécanicien musclé dont le défaut est qu'il veut aider les gens, quel qu'en soit le prix; et Summer (Rose McIver), le Ranger Jaune, est une héritière gâtée qui a perdu sa famille après que Venjix ce soit réveiller. Dillon les rejoint après quelques épisodes dans, avec un autre garçon excentrique nommé Ziggy (Milo Cawthorne) - un ancien voyou qui a trahi son patron pour aider un hôpital pour enfants. Deux autres Rangers, les jumeaux Gem (Mike Ginn) et Gemma (Li Ming Hu), se joignent aux Rangers.

Le Dr K (Olivia Tennet), qui était au début une voix désincarnée comme Charlie dans Charlie's Angels . Mais le Dr K se révèle plus tard être un scientifique avec une histoire déchirante similaire aux Rangers, qui la caractérisent comme une âme vide cherchant à réaliser sa mission d'arrêter Venjix. 

«J'en suis venu à croire que la série avait désespérément besoin d'un vrai changement», a déclaré Guzelian à propos de ses personnages et du ton général. «Il y avait des moments où on avait l'impression que les personnages [des saisons précédentes] faisaient juste des mouvements, dormaient en marchant, le public s'était endormi avec eux. Pour le meilleur ou pour le pire, j'ai décidé que je voulais faire quelque chose qui… toucherait l'écran du téléviseur et giflerait les téléspectateurs. "


Les idées de Guzelian ont porté leurs fruits. Power Rangers RPM a été ignoré par la majorité des critiques et par Disney lui-même; Guzelian allègue que Disney n'a guère pris la peine de promouvoir l'émission, sans un communiqué de presse (l'un a été publié par Bandai pour promouvoir les jouets). Mais la réponse des fans a été de l'excitation et de la crainte. Les avis des utilisateurs sur IMDb sont élogieux pour l'époque, et tous étaient aussi enthousiastes . Et le ton sombre, selon certains fans, n'est pas dérangeant.

Power Rangers RPM était la dernière itération de la série jusqu'à ce que Saban rachète la marque en 2010.

La série RPM aura pour beaucoup de fans de la franchise un gout de trop peu, on aurait aimé avoir plus d'épisodes, mais grace à Hasbro a pu avoir une suite à cette saison grace aux Beast Morphers !

- Clem - 

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.