REVIEW - SHINKEN-OH, SAMURAI POUR LA VIE


28 Apr
28Apr

Aujourd’hui dans cette review de jouet spécial, je vais vous présenter l’un de mes Mecha préférés (avec tous les autres de cette saison) dont j’ai le plaisir de possédé. J’ai nommé : Le SHINKEN-OH !


Il est tiré de la série «Samurai Sentai Shinkenger», qui était diffusé chez nos amis Japonais du 15 Février 2009 au 07 Février 2010. Leur adaptation occidentale est «Power Rangers Samurai», et était diffusée en 2011 aux USA et en France.


Histoire :

 «Depuis toujours, les Gedoshu, monstres vivant dans les interstices qui connectent notre monde à l'autre monde où coule lar ivière Sanzu, attaquent et terrifient les humains. Après avoir été vaincus une autre fois par le clan Shiba, ils réapparaissent aujourd'hui. Cependant, se dressent sur leur chemin, le chef actuel du clan, le jeune Shiba Takeru, ainsi que ses quatre vassaux, qui défendent l'humanité dans un périlleux combat.»


Il se compose de plusieurs «zord» appeler Origami, qui sont également les compagnons de poche des Shinkenger. Ils peuvent également avoir une forme de «badge» sur lequel on peut y voir le Kanjidu type qui lui est lié avec son Ranger. Vous pouvez voir leurs noms respectifs sur ces photos.

Chacun des Origami représente un animal qui est aussi lié au type d’élément que le Ranger contrôle :

Le lion (rouge) pour le feu 

Le Dragon (bleu) pour l’eau 

L’Ours (vert) pour la forêt

le Singe (jaune) pour la terre 

et la Tortue (rose) pour le vent


Ils portent très bien leurs noms « d’Origami», pour leurs manipulations durant les transformations. Les couleurs sont éclatantes, la taille est juste comme il faut (ni trop petit / ni trop grand).

Lors de leur premier Gattai, les choses ne s’étaient pas bien déroulées. Le Shinken Blue étant un peu trop impatient de former le Gattai, ils en ont oubliés leur chef, le Shinken Red.

Une formation assez drôle en résulte:

Ce mode est appelé «ODEN» pour sa ressemblance avec une brochette japonaise.

Ce mode n’est pas officiel sur la notice du jouet (à contrario de sa version «Artisan»). Vous devrez donc jouer un peu les équilibristes, mais ils devraient tenir sans problème.

Heureusement, plus tard, ils y arrivèrent et ont accordé leurs violons pour permettre la transformation en Shinken-Oh!:

À l’allure d’un Samurai prêt à en découdre, armer de son épée pour trancher et de son bouclier pour se défendre, il est prêt à détruire du Gedoshu.

Tous s’assemblent et rien ne se perd ! Le bouclier peut être clipsé sur le dos ou sur l’épaule s’il n’est pas tenu en main, et le sabre peut s’accrocher sur la ceinture du Shinken-Oh. Son poids est encore une fois bien équilibré (ni trop lourd / ni trop peu), on distingue très bien chaque Origami qui possèdes chacun un rôle important dans cette transformation. Les détails du mécha sont très bien présent, et on sent la qualité des matériaux. À  ma connaissance, pas de casse connue ou d’attention particulière sur les pièces.

Le Shinken-Oh est bien sûr une pièce que l’on peut qualifier de primaire ou principale des Shinkenger. Il est la base de construction et d’action pour leurs nouveaux alliés qui les rejoindront par la suite pour leur donner un coup de pouce dans les combats difficiles. Je vous en parlerai dans mes prochaines reviews sur la saga des Samurai Sentai Shinkenger.



Que pensez-vous du mécha? Avez-vous également la chance de l’avoir au milieu de votre collections ? 

Avez-vous envie de le rajouter si la chance de le trouver vous sourit ?


- Kisuke -

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.